Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

REFUSER L'EXPÉRIMENTATION ANIMALE.

REFUSER L'EXPÉRIMENTATION ANIMALE.

 

Le but de cet article, est comme pour les autres : 

Vous sensibiliser à la cause du Respect du Vivant.

 

Pour avoir une idée des souffrances subies par ces animaux, il suffit de taper « vivisection » sur youtube. La petite vidéo à la fin de l'article donne également un court aperçu de ces souffrances volontairement cachées. Il n'est pas écrit en gros sur le produit : « La fabrication de cette crème a nécessité de mutiler 10 singes, de tuer 3 chats, et de brûler 6 lapins. » Non. Qui l'achèterait ? Rien n'est écrit, car ce que ces produits cachent est bien trop monstrueux.
En revanche, sur les produits qui n'ont rien à cacher, un petit symbole existe pour les reconnaître : le label Ecocert (ou d'autres labels bio : Cosmebio, Nature & Progrès, etc.) NB : Les médicaments également sont testés sur les animaux. Il n'est pas rare qu'un médicament testé non nuisible sur un animal soit ensuite déclaré, après plusieurs années, dommageable pour l'être humain.
Quelque chose de vraiment inoffensif n'aurait sûrement pas besoin de test... Dans la mesure du possible, pour le respect des animaux et pour notre santé, limitons notre consommation de médicaments.
 
REFUSER L'EXPÉRIMENTATION ANIMALE.
 
Les animaux ne sont pas utilisés à seule fin d'assouvir notre appétit. Ils sont aussi utilisés afin de nourrir notre soif de beauté, chroniquement insatisfaite (puisque régulièrement, un nouveau produit « révolutionnaire » apparaît, promettant un idéal de perfection toujours plus extravagant...) Que se cache-t-il derrière nos produits de beauté ?
Pour que les produits de beauté puissent être mis en vente, il faut qu'ils soient testés afin de vérifier qu'ils ne vont pas nous détériorer la peau ou les cheveux en moins de deux. Pour ce faire, la cosmétique traditionnelle, celle qui utilise principalement des composés chimiques, comme L’Oréal, tristement connu, vérifie ainsi l’innocuité des actifs grâce à des tests sur les animaux. Cela s'appelle la vivisection.
La vivisection correspond à une dissection sur un organisme vivant et non mort. On dépose le produit à tester sur l'animal, durant une période donnée, et on observe les dommages causés puis on diminue la dose et on observe à nouveau les dommages causés, puis une fois que la dose est bonne et ne cause pas de dommage, on met en vente.
Les animaux, quant à eux, ne sont considérés que comme de simples objets destinés à tester un produit et souffrent le martyre (la plupart sont laissés mutilés ou à moitié brûlés). Voilà ce qui se cache derrière les promesses de beauté : la souffrance puis la mort.
 

 

L'alternative écolo : Heureusement, des produits alternatifs ont été inventés pour palier cette souffrance animale cruelle et injuste. Les cosmétiques bio. Fabriqués à partir de 95% minimum d'ingrédients naturels et sans aucun produit dit toxique (selon une liste établie), les cosmétiques bio sont plus doux pour la peau, et de ce fait ne nécessitent pas que l'on teste leur innocuité sur les animaux.

 

Avant de les mettre en vente, ce sont des humains volontaires qui effectuent les tests, en tout point non comparables à ceux subis par les animaux pour les cosmétiques traditionnels. En plus du respect de l'animal, les produits bio ont le mérite de respecter du mieux possible la planète (pas de produit polluant) et de se rapprocher de l'état naturel de la peau ou des cheveux (les composants naturels sont beaucoup mieux assimilés par le corps humain que les composants chimiques).

 

L'alternative qui est pour moi IDÉALE et que j'ai choisi d'adopter aujourd'hui est celle de l'autosuffisance, je produis ce dont j'ai besoin. Vous trouverez mes recettes cosmétiques sur ce blog que j'ai choisi de partager avec vous gratuitement et en toute transparence. Ce qui est bon pour la planète est aussi bon pour les êtres qui y vivent. Respectons le Vivant.

 

Par ailleurs, les effets à long terme des cosmétiques traditionnels ne sont pas vraiment connus (nous en sommes en quelque sorte les cobayes) ; les cosmétiques bio, au contraire, respectent au mieux notre santé (pas de paraben ni de phenoxyéthanol par exemple, ni d'autres substances dangereuses non encore médiatisées). Ces produits sont reconnaissables grâce (au minimum) au label Ecocert.
Attention cependant, certains produits bio, même s'ils ne nécessitent pas de tests sur les animaux, ne respectent parfois pas toujours le bien-être animal (indirectement). C'est le cas notamment des produits bio fabriqués à partir de lait de jument, de lait d'ânesse ou encore de miel...
 
REFUSER L'EXPÉRIMENTATION ANIMALE.

 

Pareil pour les produits au miel ou à la cire d'abeille, qui utilisent cette fois nos amies les abeilles. Une fois toutes disparues de la surface de la Terre, c'est notre espèce qui sera menacée. Fin des abeilles = fin du monde ?
Pour y remédier, si vous ne pouvez ou ne voulez pas fabriquer vous-même vos cosmétiques, il est préférable de choisir des cosmétiques bio sans composants d'origine animale (lait de jument, d'ânesse, œufs, miel...), ou bien des cosmétiques véganes (avec le label Vegan) qui, soit dit en passant, ne sont pas toujours bio.
Les animaux, la planète et votre santé vous disent MERCI ! Cessons de croire aux promesses de la publicité qui cache tant de cruauté derrière ses belles images. Adoptons un comportement responsable et éthique en choisissant des cosmétiques qui respectent LE VIVANT.
 
illustration : "insolente veggie"

illustration : "insolente veggie"

 

Beaucoup de chercheurs qui pratiquent l’expérimentation animale, ainsi que les autorités ou les particuliers qui les soutiennent, défendent cette pratique avec des affirmations péremptoires.

Mais affirmer n’est pas prouver. Si vous souhaitez discuter avec eux, voici ci-dessous de quoi réfuter leurs « arguments ».

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0