Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

> CONSEILS & PRÉCAUTIONS <

&gt; CONSEILS &amp; PRÉCAUTIONS &lt;

 

Faire ses cosmétiques maison, c'est comprendre et maîtriser ce que vous souhaitez donner à votre corps & à votre environnement. Simples et ludiques à réaliser, les produits n'en restent pas moins très efficaces, certaines règles sont donc à respecter lors des phases de préparation.

 

 

 

 

> Femmes enceintes & enfants en bas-âge

 

La plupart des huiles essentielles sont déconseillées pour les femmes enceintes, je vous recommande fortement de proscrire leur utilisation et de lire ci-dessous la partie consacrée aux femmes enceintes ou allaitant. Il en est de même pour les enfants avant 8 ans.

 

 

 

> Utilisation des huiles essentielles

 

Certaines huiles essentielles ne conviennent pas aux femmes enceintes, aux femmes allaitant, aux personnes atteintes d’hypertension ainsi qu'aux épileptiques. Certaines huiles essentielles peuvent être photo-sensibilisantes (voir ci-dessous).

 

En cas de doute, prenez conseil auprès de votre médecin ou de votre pharmacien.

 

De manière générale, tenez les huiles essentielles fermées, hors de portée des enfants, et ne les appliquez jamais pures sur la peau ou les muqueuses.

 

 

 

> Conservation & Étiquetage

 

Une fois votre préparation terminée, les récipients que vous utilisez doivent être maintenus fermés.

 

Si vous prélevez votre produit avec les doigts, veillez à avoir les mains propres afin d'éviter l'introduction de corps extérieurs. Certains produits cosmétiques contenant une phase aqueuse (eau, hydrolat) sont très sensibles aux pollutions microbiologiques. Cette consigne est valable également pour les cosmétiques du commerce.

 

Préférez les flacons pompes aux pots, ces derniers éviteront les contacts directs entre le produit et vos doigts.

 

Étiquetez vos produits avec la date de fabrication, le nom de la recette et la liste des ingrédients entrant dans la composition.

 

Je vous fournis avec chaque kit ou coffret une ou plusieurs étiquettes.

 

N'hésitez pas à jeter votre préparation à la moindre formation de moisissure, apparition d'odeur désagréable ou changement d’aspect.

 

 

 

> Allergies

 

La probabilité de développer une allergie à un produit cosmétique maison contenant 5 ou 6 ingrédients est plus faible qu'avec une crème du commerce qui peut en contenir plus de 30.

 

Afin de prévenir une éventuelle réaction allergique, procédez à un test avec votre produit fini en l'appliquant sur le creux de votre coude pendant 24h. Si vous constatez une réaction (gonflement, irritation, picotement, rougeur, problème de respiration ... etc)  n'utilisez pas le produit.

 

 

 

> Protection

 

La réalisation de certains produits cosmétiques nécessite parfois de chauffer à des températures importantes certaines phases ou matières premières.

 

Pour éviter tous risques de brûlure, il est conseillé de porter des gants et des lunettes de protection.

 

 

 

> Respectez les dosages

 

Pour être efficaces, mes recettes contiennent des composants actifs (les huiles essentielles sont parmi les plus connues, mais sont loin d'être les seules). 

 

Comme leurs noms l'indiquent, ces composants étant actifs et puissants, il est important de respecter les dosages indiqués dans les recettes.

 

Néanmoins, ces recettes ne sont données qu'à titre d'exemples. Ces exemples ne sauraient en aucun cas engager la responsabilité de Beaut'éthique.

 

 

 

> Hygiène

 

Lors de la phase de préparation, il est important de ne pas favoriser le développement de bactéries ou de corps étrangers microbiologiques dans votre préparation. Il est donc indispensable de respecter une hygiène parfaite lors de cette étape :

 

1. Nettoyer consciencieusement votre plan de travail. 

 

2. Désinfecter les ustensiles que vous allez utiliser, ainsi que tous les pots et autres flacons en les nettoyants à l'alcool de pharmacie puis en les laissant sécher à l'air libre.

 

3. Avant chaque manipulation d'ingrédients cosmétiques, lavez-vous soigneusement les mains et séchez-les avec un linge propre.

 

 

&gt; CONSEILS &amp; PRÉCAUTIONS &lt;

 

 

> CONSEILS POUR BIEN DÉBUTER <

 

De manière générale, les cosmétiques tels que les crèmes, les laits, les baumes et les huiles se composent :

 

1. Dingrédients actifs (comme les huiles végétales, huiles essentielles, les hydrolats, les "actifs cosmétiques"...) dont les propriétés sont diverses : relaxantes, tonifiantes, régulatrices …

 

2. D’un émulsifiant (naturel). L’émulsifiant permet de mélanger des ingrédients qui ne seraient pas miscibles sans celui-ci (une phase aqueuse et une phase huileuse ne se mélangent pas sans un émulsifiant).

 

3. De conservateurs naturels afin d'éviter le développement de bactéries ou de corps étrangers microbiologiques dans votre produit. Généralement, est proposé l’extrait de pépins de pamplemousse (EPP) ou l'Isocide pour les phases aqueuses, et la vitamine E pour les phases huileuses.

 

4. Éventuellement d'une gomme naturelle pour donner une certaine texture.

 

5. Éventuellement  d’arômes.

 

 

De manière générale, les cosmétiques d’hygiène comme les shampoings, les savons, les gels douche se composent :

 

1. D’une base lavante neutre solide ou liquide. Ces bases lavantes sont des tensioactifs ayant pour fonction principale de décoller les matières grasses et les impuretés.

 

2. D’ingrédients  actifs (huiles essentielles et actifs cosmétiques).

 

3. De co-tensioactifs qui permettent de renforcer les propriétés du tensioactif principal. Ils peuvent être moussants, lissants, nettoyants, émulsifiants, conditionnants ...

 

4. Eventuellement  d’arômes.

 

Note: Il n’est pas nécessaire d’ajouter de conservateur (la base lavante assure la conservation)

 

 

 Ces notions vous aideront à comprendre les recettes que je vous présente sur ce site. Pour chaque produit, j'ai élaboré des "B.B" (Box Beaut'éthique) contenant tous les ingrédients et mes fiches recettes étudiées au préalable par un toxicologue, vous permettant ainsi de les réaliser chez vous en toute tranquillité.

 

Je ne vends aucun produit cosmétique fini. Si vous êtes intéressé par une "B.B" (Box Beaut'éthique), vous pouvez me contacter directement par email. Elle seront également bientôt disponibles à l'achat sur internet sur plusieurs boutiques en ligne partenaires. 

 

Concernant mes ateliers, vous pouvez retrouver mes prestations en ligne sur ce même blog dans la catégorie "Page". Les ateliers se déroulent sur Lyon dans une ambiance chaleureuse et un espace professionnel adapté pour ce genre d'activités.

 

Je peux également me déplacer à votre domicile sous réserve d'avoir plusieurs inscriptions. Me contacter directement pour en savoir plus. Mes ateliers s'adressent au grand public à partir de 8 ans.

 

&gt; CONSEILS &amp; PRÉCAUTIONS &lt;

 

> UTILISATION DES HUILES ESSENTIELLES <

Les huiles essentielles sont des ingrédients cosmétiquestrès actifs et très puissants qui vont apporter leurs propriétés à vos préparations.


Pour les utiliser en toute sécurité et bénéficier de leurs bienfaits, certaines règles doivent être strictement respectées. Je rappelle que si vous êtes enceinte ou si vous allaitez, vous devez consulter votre médecin avant d'utiliser une huile essentielle.

 

 

> Comment les utiliser ?

 

En massage : Elles doivent être diluées à 2 ou 3%.

 

En diffusion atmosphérique : versez 8 à 10 gouttes d'huiles essentielles dans un diffuseur puis diffusez durant 15 à 30 minutes. Vous pouvez également disposer quelques gouttes d'huiles essentielles sur un mouchoir ou au niveau des poignets et inspirer profondément 2 à 3 fois.

 

En bain aromatique : mélangez 15 gouttes d'huile essentielle avec 2 ml de dispersant pour huiles essentielles ou dans 2 cuillères à soupe d'huile végétale. Versez votre mélange dans le bain juste avec d'y rentrer. Vous pouvez également verser quelques gouttes d'huiles essentielles sur du sel de mer ou du sel d'Epsom avant ajout de l'eau tiède dans la baignoire.


Les huiles essentielles ne sont pas solubles dans l'eau. Ne Jamais les utiliser sans dispersant dans un verre d'eau ou un bain !

 

 

 

> Règles de sécurité à prendre en compte

 

Ne dépassez pas les doses et ne changez pas le mode d’utilisation figurant sur la fiche recette de chaque produit. En cas de doute demandez conseil à votre médecin ou pharmacien.

 

 

 

> Respectez les consignes suivantes

 

1. Ne remplacez jamais une huile essentielle par une autre.

 

2. Les huiles essentielles ne doivent pas être appliquées sur les yeux, le contour des yeux, ni dans les oreilles. En cas de contact, appliquez abondamment une huile végétale, puis rincez à l’eau. Consultez rapidement un médecin.

 

3. Les huiles essentielles ne doivent jamais être utilisées pures sur la peau et encore moins sur les muqueuses (Il existe quelques rares exceptions à cette règle. Prenez impérativement conseil auprès de votre médecin avant une quelconque application d'huiles essentielles pures).

 

4. N'utilisez pas d'huiles essentielles sans un avis médical si vous suivez un traitement. Les principes actifs des huiles essentielles peuvent interagir avec certains médicaments.

 

5. N'utilisez pas d'huiles essentielles chez les bébés et les enfants de moins de 3 ans. Pour les enfants de plus de 3 ans, utilisez-les exclusivement sous contrôle médical.

 

6. N'utiliser pas d'huiles essentielles par voie oral sans avis médical (En cas d’ingestion accidentelle, avalez plusieurs cuillérées d’huile végétale afin de diluer l’huile essentielle, contactez rapidement un centre anti-poison et consultez un médecin).

 

7. Si vous êtes sujet à une allergie respiratoire ou asthmatique, évitez d'inhaler directement les diffusions d'huiles essentielles.

 

8. N'utilisez que des huiles essentielles 100% naturelles (jamais d'huiles essentielles de synthèse).

 

9. Ne jouez pas à l'apprenti sorcier en vous lançant vous-même dans vos propres mélanges.

 

10. En cas d'allergie à une substance, n'utilisez jamais d'huiles essentielles de la même famille. En cas de doutes consulter votre médecin.

 

11. Conservez vos huiles essentielles correctement fermées et hors de portée des enfants. Pour leur sécurité, ne jamais retirer la capsule codigoutte des flacons des huiles essentielles.

 

12. Les huiles suivantes peuvent être photo-sensibilisantes: Angélique, Bergamote, Céleri, Citron, Citron vert, Khella, Livèche, Mandarine, Orange, Orange sanguine, Pamplemousse, Verveine. Après application de ces huiles, ne vous exposez pas au soleil ou aux UV pendant 6 heures.

 

 

&gt; CONSEILS &amp; PRÉCAUTIONS &lt;

 

> FEMMES ENCEINTES <

 

> HE pendant la grossesse : Attention danger !

 

Lorsque vous êtes enceinte, le recours à certains médicaments est contre-indiqué, tout comme l'usage des huiles essentielles durant les premiers mois. Pour mieux connaître les avantages et les limites de l'aromathérapie durant cette période.

 

 

> Deux précautions valent mieux qu'une !

 

"Même si le risque est purement théorique et qu'il s'agit là d'un excès de précaution, la majorité des huiles essentielles sont strictement interdites durant les trois premiers mois de la grossesse" explique Danièle Festy, auteur de nombreux livres sur le sujet. La raison est toute simple : comme elles risquent de passer à travers le placenta, elles représentent un danger pour le foetus en formation et peuvent même être à l'origine d'avortements spontanés.



Même prudence si vous avez décidé de donner le sein à bébé, car les huiles essentielles passent dans le lait maternel. Néanmoins, quelques-unes sont autorisées à partir du 4e mois, voire tout au long de la grossesse. "Il s'agit d'huiles essentielles qui ne referment aucune molécule toxique susceptible de causer le moindre dommage à la maman comme à l'enfant" explique notre spécialiste. Ne les employez  qu'avec l'accord de votre médecin.
 


Efficaces pour soulager les nausées, lutter contre les insomnies, prévenir le baby-blues et même faciliter l'accouchement, elles vous seront d'un très grand secours, d'autant que la plupart des médicaments sont interdits aux futures mamans.

 

 

 

> Les 7 règles d'or de l'aromathérapie

> voir mon article sur l'Aromathérapie en cliquant ici !

 

 

1. Avant toute utilisation, demandez conseil à un médecin ou un pharmacien, spécialiste des huiles essentielles.

 

2. N'utilisez pas d'huiles synthétiques disponibles sur le marché. Elles ne présentent souvent aucune action thérapeutique et peuvent même se révéler dangereuses. N'utilisez que des huiles essentielles 100 % naturelles.

 

3. Respectez strictement le mode d'utilisation ainsi que la posologie conseillée. Si l'huile essentielle en question doit être placée sous la langue, ne l'appliquez pas sur la peau. Par ailleurs, une goutte, c'est une goutte et pas deux, et trois fois par jour, ce n'est pas cinq fois. Vous ne guérirez pas plus vite. Au contraire : vous pouvez mettre votre santé en danger.

 

4. Ne remplacez jamais une huile essentielle par une autre. Si la menthe des champs est autorisée tout au long de la grossesse, la menthe poivrée, elle, est strictement interdite. Il n'est donc pas question d'acheter de la menthe, mais telle huile essentielle précise de menthe pour soulager tel problème.

 

5. Ne jouez pas à l'apprenti sorcier en vous lançant vous-même dans vos propres mélanges. Même pour une seule utilisation, les conséquences peuvent être très graves.

 

6. N'employez les huiles essentielles que sur une courte période, soit de manière ponctuelle (une seule prise), soit pendant 5 à 10 jours maximum.

 

7. N'appliquez jamais d'huiles essentielles sur la ceinture abdominale.

 

 

 

En suivant ces recommandations et en demandant conseil à votre médecin pour savoir quelles sont pour vous les huiles essentielles autorisées pendant la grossesse, vous devriez parvenir à vous soulager des petits maux avant l'arrivée de bébé !

 

De manière générale, n'utilisez jamais d'huiles essentielles sans l'avis de votre médecin si vous prenez d'autres médicaments ou si vous suivez un traitement.

 

 

cf : www.mycosmetik.fr

cf : www.mycosmetik.fr

Retour à l'accueil

Partager cette page

Repost 0